La fraude aux faux fournisseurs prend de l’ampleur ces dernières années. 7 entreprises sur 10 ont été victimes d’une tentative de fraude en 2019 selon Euler Hermes, dans son étude menée en 2020 et 18 % des entreprises arnaquées ont déjà subi une perte d’au moins 100 000 euros. Il est donc important de pouvoir vous protéger contre cette fraude qui touche les entreprises.

La fraude au faux fournisseur, c’est quoi ?

La fraude au faux fournisseur ne concerne que les entreprises faisant appel à des fournisseurs. La procédure utilisée par les fraudeurs reprend tous les processus normés de la facturation au paiement. D’abord, le fraudeur contacte par mail le fournisseur en usurpant l’identité de l’entreprise. Ensuite, il contacte l’entreprise cliente et adresse la facture envoyée au préalable par le fournisseur, sans oublier de mentionner le changement de RIB. Le fraudeur reçoit alors un virement provenant de l’entreprise.

Pour vous donner un exemple concret, la fraude au faux fournisseur apparaît quand quelqu’un contacte la comptabilité de votre entreprise avec une facture qui n’a pas été sollicitée, généralement avec un faux mail d’un employé.

Comment l’éviter ?

La première chose à faire est de systématiquement faire vérifier l’identité de la personne qui se cache derrière le RIB. Cette démarche peut être faite par votre banque, sur requête, ou par différents logiciels.

Vous devez également être particulièrement alerte chaque fois que vous recevez une demande de changement de coordonnées bancaires de la part de l’un de vos fournisseurs. Dans ce cas, il est important de détecter les indices suspicieux :

  • L’adresse mail et les coordonnées du fournisseur ne correspondent pas à ceux des précédents échanges 
  • L’objet du mail et le nom de la pièce-jointe ne sont pas habituels 
  • La pagination de la facture diffère des documents reçus précédemment 
  • La mise en forme, le style et l’orthographe du mail ne correspondent pas aux précédents échanges 
  • Vous ne vous attendiez pas à recevoir une facture de ce fournisseur 
  • Les coordonnées bancaires ne sont pas les mêmes.

Cet ensemble d’éléments peut vous permettre de détecter la fraude au faux fournisseur.

signature-en-train-etre-signe

Sensibiliser les employés

Afin de lutter contre la fraude au faux fournisseur, il est important de sensibiliser les employés qui sont en première ligne. Pour cela, vous mettez analyser avec vos équipes des cas d’études et la stratégie à adopter face aux différentes situations.

Il peut également être intéressant d’automatiser les contrôles grâce à une solution anti-fraude et de systématiser le processus de double vérification des coordonnées bancaires pour sécuriser les paiements grâce à différents logiciels spécialisés.

Conclusion

La fraude au faux fournisseur peut vous faire perdre à la fois beaucoup d’argent et la confiance de vos futurs fournisseurs. Elle pourrait en effet entacher l’image de votre entreprise. Il est donc important de pouvoir l’identifier et la combattre.

Par : Damien – Cyber News

Avatar
Responsable de la veille Cyber Robotics, je chasse les sujets tendances du monde de l'entreprise afin de vous fournir les news les plus pertinentes.

Pour aller plus loin